Jean Zéboulon, Bestiaire pour les jours de cafard

20160514_123031
Jean Zéboulon, Bestiaire pour les jours de cafard

Un bestiaire, ce peut être un homme (destiné à combattre les fauves au cirque) ou un endroit (où sont parqués les dits fauves), voire les fauves eux-mêmes. Ce peut être aussi un recueil de fables, de moralités sur les bêtes.

Le petit livre de Jean Zéboulon, c’est un peu tout ça à la fois, sans le cirque romain et sa fonction cruelle et meurtrière. Format carré,  couverture jaune illustrée d’un Dodo, le Bestiaire pour les jours de cafard est truffé de maximes et d’allégories. Toutes sont rigolotes, mais aucune n’est innocente.

souris

L’éléphant y côtoie le morse. C’est au tour des moutons d’être insomniaques. Gare à celui qui s’aventurerait à traiter le rhinocéros de « gros ongulé ». Et tout à l’avenant. Cafard ou pas, la lecture de ces courtes formules donne la banane, dont un proverbe ivoirien dit que sa taille ne fait pas la force du gorille, mais Jean Zéboulon n’est pas Ivoirien.

abeille

corneille

éléphant

C’est vrai que ça fait un peu « formulettes gentillettes « . Mais ça ne fait pas de mal, même que certaines font du bien. Un proverbe italien prétend qu’un cafard est toujours beau pour sa maman. Emil Cioran affirme que « Le cafard est universel. Même les poux doivent le connaître. Aucun moyen de s’en prémunir « . Si, peut-être, quelques instants, avec ce bestiaire sans arrogance.

L’auteur, quant à lui, certifie que « le cafard, on finit toujours par l’avoir « .

Qui croire ?

Jean Zéboulon, Bestiaire pour les jours de cafard,
© éditions de la table ronde, 2016

livre3153614-4507960 N&B1

12 réflexions sur “Jean Zéboulon, Bestiaire pour les jours de cafard

    1. Il y est dit que « Les derniers dodos ont connu le grand sommeil au siècle des Lumières« .

      Pour ta bib, s’ils veulent un coup de main pour approvisionner leurs rayonnages,tu leur donnent mes coordonnées 😉
      Plaisanterie mise à part, je constate qu’ils sont bien équipés, chez toi 😀

      J'aime

    1. Je serais plutôt pour un bon coup de tapette sur le coin du museau, parce que le Baygon, ça sent pas bon ! Quoique … un cafard écrabouillé, c’est pas terrible non plus.
      Alors, j’opte pour l’humour 😀

      Aimé par 1 personne

      1. Tinou, on voit que tu n’as pas vécu dans certains pays invivables, attaquée par des escadrilles de cafards volants (qui adorent te chatouiller le cuir chevelu) ou qui remonte dans la douche au monent où tu l

        J'aime

        1. Zut, pas fini et comm’ envolé sur les ailes du cafard sûrement ! 😀 « …dans la douche au moment où tu es dessous », je peux te dire que tu as le baygon à côté car les écraser, beurk, entre le bruit et les fluides qui en sortent, nausée assurée ! 😀

          J'aime

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s