Je me fonds dans toutes les femmes
m’efface pour devenir chacune d’elles
je vois mon regard dans celle-ci
mon sourire sur les lèvres de celle-là
mes larmes dans leurs yeux
et dans leur corps circule mon âme
elles me ressemblent et je leur ressemble
je me reconnais en elles
en elles
je m’accomplis
et me divise

Maram al-Masri, Par la fontaine de ma bouche,
© Bruno Doucey, mars 2011

 


 Écri’turbulente sur FB

Revenir à la page d’accueil