C’est la grève des sapins,
Des aiguilles, des pommes de pin
Ils veulent tous être palmiers,
Cerisiers ou bananiers.

Les sapins sont fatigués
A la fin de chaque année
Toutes ces guirlandes à porter
Ça leur donne le dos courbé.

Les sapins sont enrhumés
De vivre près des cheminées
Sans air pur sans horizon
Enfermés dans des maisons.

Les sapins en ont assez
De faire de l’ombre l’été
Sans être remerciés,
Et l’hiver d’être coupés.

Les sapins ont déclaré
Que pour la nouvelle année,
Ils se mettront en congé.
La forêt sera fermée.

Les sapins s’en vont au vert,
Les sapins quittent l’hiver,
Pour aller se faire bronzer,
Au chaud sous les cocotiers.

Dominique Dimey