L’écrivain prend la pause

« Vous remarquerez peut-être en le lisant que Canary Wharf n’est pas en Écosse, que les oeufs sur le plat ne sont pas bleus, que je n’écris pas sur un cahier et qu’il n’est pas trois heures non plus. Tout ceci a été inventé pour les besoins du concours. En fait, dans ce récit, seule l’ironie est véridique. », écrit l’auteur en commentaire !

BODOBLOG

En anglais, quand le temps passe vite, on dit qu’il vole. Et c’est vrai que, de tous les endroits où j’ai habité, Londres est le plus pressé. Cette métropole, qui s’étend sur des miles carrés, force ses habitants à parcourir de grandes distances pour se retrouver où pour aller travailler. Dans l’ensemble, ils privilégient les transports en commun aux voitures particulières, car c’est plus rapide pour se déplacer. À condition, bien sûr, que les trains soient à l’heure.

C’est au cours de la révolution industrielle que la précision s’est imposée au calcul du temps : les chemins de fer avaient pris une telle importance en Angleterre que le besoin d’accorder les horaires poussa les Anglais à convenir d’une heure universelle. Le méridien de Greenwich fut désigné comme point de référence et, depuis que le monde est synchronisé par des longitudes, les gens sont soumis aux rigueurs d’un agenda serré.

Entre les…

View original post 294 mots de plus

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s