Le temps est une fragrance qui s’éveille

Jobougon nous invite a découvrir, en compagne de Louisette et Victor, une machine à distordre le temps

L'impermanence n'est pas un rêve

Ils s’étaient planqués derrière un muret pour suivre les expériences mystérieuses de Louisette Dezan et d’Herman Castain.
Depuis dix jours, tout le village est en effervescence. Ces deux là sont des scientifiques connus dans le monde entier pour leurs découvertes fracassantes, et les voilà qui viennent s’installer pour des soit disant vacances au fin fond du pays des forges de Moisdon la Rivière, à faire des allers-retours incessants de l’épicerie à la pharmacie, l’herboristerie à la quincaillerie, du village à la villa, intriguant au plus haut point, tant et si bien qu’une réunion extraordinaire du conseil municipal fut mandée, de façon exceptionnelle, eut lieux, houleuse, où la polémique fit rage, et où le maire, Jean Lamine, fut sommé de nommer deux enquêteurs chargés d’élucider les pseudos vacances de nos deux suspects, ou tout au moins de les surveiller au plus près, afin de calmer les inquiétudes.
Il faut préciser que…

View original post 1 610 mots de plus

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s