Une attente jamais comblée

1

Un seul poème
pour dire
la totalité du monde

ce qui nous sépare
de la vie rêvée

et moi
avec tous ces mots
au bord des lèvres
pour la décrire

tout à coup
muet

2

Comme
cette parole
harassée

qui ne sait
que
ressasser
le mystère

d’être là

égarés

parmi les choses

3

Nous
qui allons
dans la durée
en aveugles

d’où nous vient
cette lassitude

qui pèse soudain
de tout son poids
sur nos épaules

comme mille vies
juxtaposées ?

4

La neige
recouvre nos paroles

et ce n’est rien dire
que de violenter

ce silence

avec des mots
exsangues

et qui nous enfoncent
dans l’oubli

5

On ne sait rien
de soi

seulement
que sa vie
serrée dans son poing

ne tient qu’à un fil

comme une attente
jamais comblée…

Bernard Mazo
Cette absence infinie
Gassin, 18-21 avril 2001

Éditions Le dé bleu, 2004