Dimanche en poésie : Bernard Mazo

Une attente jamais comblée

1

Un seul poème
pour dire
la totalité du monde

ce qui nous sépare
de la vie rêvée

et moi
avec tous ces mots
au bord des lèvres
pour la décrire

tout à coup
muet

2

Comme
cette parole
harassée

qui ne sait
que
ressasser
le mystère

d’être là

égarés

parmi les choses

3

Nous
qui allons
dans la durée
en aveugles

d’où nous vient
cette lassitude

qui pèse soudain
de tout son poids
sur nos épaules

comme mille vies
juxtaposées ?

4

La neige
recouvre nos paroles

et ce n’est rien dire
que de violenter

ce silence

avec des mots
exsangues

et qui nous enfoncent
dans l’oubli

5

On ne sait rien
de soi

seulement
que sa vie
serrée dans son poing

ne tient qu’à un fil

comme une attente
jamais comblée…

Bernard Mazo
Cette absence infinie
Gassin, 18-21 avril 2001

Éditions Le dé bleu, 2004

12 réflexions sur “Dimanche en poésie : Bernard Mazo

  1. Un poème qui me comble, comme cet auteur. Un extrait de « La déchirure » :

    C’est toi ma vie
    que j’écris
    depuis tant d’années
    sur l’ardoise du temps

    une vie
    que je ne parviens plus
    à retenir
    à travers mes mots

    cette vie que je vois
    se détacher de moi
    toujours plus lointaine
    dans le vertige des jours.

    Bon dimanche ma Tine !

    Aimé par 1 personne

      1. « Je te parle du plus loin
        d’un pays que tu ne connais pas
        Je te dis des mots
        qui te rendront
        la vie plus légère
        cette vie qui risque de t’échapper
        et que tu serres contre toi
        désespérément
        de peur de mourir ».

        Aimé par 1 personne

    1. C’est comment, un commentaire intelligent ? En tout cas, je suis ravie d’avoir partagé avec mes lecteurs, auxquels, Anne, tu appartiens – et assidûment – un pur moment de poésie.

      J'aime

    1. À une amie qui me disait ne pas savoir comment lire la poésie, je disais : « Lâche prise et laisse-toi porter ».

      C’est ainsi que j’aime la poésie, quand je la lis avec ce que je suis et ce dont je suis construite.

      J'aime

        1. Je dirais même magie de l’art. Je vis cette sensation devant les toiles des peintres, en écoutant certaines musiques. « Au-delà du sens », oui, c’est tout à fait ça !

          J'aime

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s