Au clair de lune

Claude Achille Debussy, né à Saint-Germain-en-Laye le 22 août 1862, mort à Paris le 25 mars 1918.

Lettre à Claude

C’est le clair de lune que vous avez choisi,
pour composer votre suite bergamasque.
De l’Italie vous ne connaissez rien. Ou quasi,
malgré votre séjour à Rome où vous fûtes si fantasque.

Le plus grand point de votre création est joué en do mineur.
Il faut reconnaître que votre idée était opportune,
puisqu’aux mélomanes elle donne encore du bonheur
qui, en galante compagnie, badent à la lune.

Dans les académismes, vous ne trouvez rien de beau.
Vous aimiez divaguer sous les arbres,
et de la mer, jouer les ressacs de l’eau.
Depuis un 25 mars vous reposez sous le marbre.

© Martine – 31 août 2015 

Les Impromptus Littéraires

 Écri’turbulence sur FB

Revenir à la page d’accueil


Contrainte d’écriture : « Prenez le dernier mot de chaque vers du poème de Paul Verlaine « Clair de lune » et imaginez à votre manière ce qui précède, sans obligation de compter le nombre de pieds. » Les Impromptus Littéraires

4 réflexions sur “Au clair de lune

  1. On voit beaucoup mieux les différentes rubriques, (je n’avais jamais vu (ou fait attention) les impromptus littéraires !!) j’adore ta présentation à droite de ton poète de coeur (que je ne connaissais pas !!) C’est bien aussi, les événements à venir sont bien mis en valeur.

    Bon le gris est un peu…Gustavien je crois que ça s’appelle ! J’aime bien la couleur, moi, mais au moins c’est très lisible ! La bannière est un peu haute, lorsqu’on ouvre ton site, elle tient toute la hauteur de l’écran, ça surprend (bon je suis franche, j’espère ne pas vexer) mais dans l’ensemble, je trouve bien plus lisible et accessible, on n’est pas obligé de farfouiller partout pour essayer de trouver ce que l’on vient chercher.

    Bises je vais travailler mes impromptus :-))

    Aimé par 1 personne

    1. D’accord avec toi, pour la bannière (qui change au fil des parutions) mais je ne sais pas la réduire !!!! J’attends tes Impromptus, je me suis régalée à écrire ce vrai/faux poème ! Tu as attisé ma curiosité ; j’ignorais tout du style et du gris… Gustavien… 😉

      J'aime

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s