Dimanche poétique : Nâzim Hikmet

Nâkim Hikmet, C'est un dur métier que l'exil,  Le temps des Cerises, février 2014
Nâzim Hikmet, C’est un dur métier que l’exil,
Le Temps des Cerises, février 2014

Chanson

C’est Moi, c’est moi qui frappe à votre porte
Ici comme ailleurs, à toutes les portes
Ne vous effrayez pas si je reste invisible
On ne peut pas voir une petite morte.

J’étais ici voici dix ans déjà
J’ai trouvé la mort à Hiroshima.
Je ne suis qu’une enfant, je n’avais que sept ans
Mais les enfants morts ne grandissent pas.

Mes longs cheveux tout d’abord ont pris feu
Mes mains ont brûlé tout comme mes yeux
Mon corps ne fut plus rien qu’une poignée de cendres
Mêlées au vent dans un ciel nuageux.

Je ne veux rien de vous en vérité,
Pour moi, nul ne peut plus me dorloter
Car l’enfant qui brûla comme papier journal
Vos bonbons jamais ne pourra goûter.

Je frappe à la porte, écoutez-moi donc
Et de votre nom faites-moi le don
Afin que l’on ne tue les enfants désormais
Qu’ils puissent toujours goûter les bonbons.

Nâzim Hikmet, C’est un dur métier que l’exil,  Éditeurs Français Réunis, 1957

Il y a 70 ans, aujourd’hui, à l’heure précise où je publie ce poème, écrit par Nâzim Hikmet en 1955, 140 000 personnes, selon le musée du Mémorial pour la paix d’Hiroshima, ont trouvé la mort lors du bombardement perpétré par les Américains sur le Japon.

Haut de page

Une réflexion sur “Dimanche poétique : Nâzim Hikmet

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s