2016-06-21 FEU

Le thème du jour me ramène cinquante années en arrière. Et trotte dans ma tête une chanson qu’avec mes camarades « Éclaireurs de France » (ma famille tenait à la laïcité, mais j’en ignore la raison), nous entonnions en marchant gaillardement sur les sentes :

Feu de bois,
 Au fond des sapinières,
 Feu de bois,
 Ami de ceux qui errent,
 Dans nos rudes équipées
 Tu fais aimer l'arrivée.
 Allume aux cœurs des feux de joie
 Oh feu de bois !

Ils ne sont plus, les beaux jours de l’amitié… Le fleuve impétueux de la vie a éteint nombre de ces feux de joie. C’est ainsi…

Et nous chantions aussi :

© Martine – 21 juin 2015 

 Écri’turbulente sur FB

Prochain épisode : rien n’aurait changé si

Haut de page