Une partie de mon panier du jour
Une partie de mon panier du jour

Échange panier en plastique rouge de grande surface, empli de surgelés, conserves, produits carnés d’animaux élevés en batterie, légumes n’ayant jamais connu la terre nourricière…

Contre panier en osier confectionné par un vannier, contenant plantes potagères et fruits de saison, poissons de la dernière marée, fromages fermiers, œufs frais de poules libres…

Prendre contact avec les producteurs locaux du marché de Beaurepaire.

Rendez-vous de préférence tôt le matin, parce qu’ici, on ne vend que ce que l’on cultive et que les lopins de terre ne sont pas surdimensionnés. Risque rapide de pénurie.

© Martine – 17 juin 2015 

 Écri’turbulente sur FB

Prochain épisode : réflexe

Haut de page