2015-06-03 MARCHE DE LA POESIE

Je n’aime pas être prise entre les deux feux du plaisir et de la frustration.

Plaisir

Chaque année, à cette période, je « monte à la capitale », chez mon amie : c’est, place Saint Sulpice, le marché de la poésie. Un marché, comme ceux que l’on arpente en quête de fruits, de légumes, de fleurs… là, c’est pareil, sauf que les étals sont couverts de recueils que vantent leurs auteurs. J’adore !

Frustration

Depuis septembre, j’anime des ateliers d’écriture avec des bouts d’chou de primaire. J’adore !
La municipalité organise la « fête des TAP ». Les enfants présenteront leurs productions.

Vendredi 12…

Je serai à Paris…

© Martine – 03 juin 2015 

 Écri’turbulence sur FB

Prochain épisode : une action soignée

Haut de page