J’aime
être touriste
dans mon autochtonie
pour étreindre du regard
mon univers rapproché.

2015-05-31 TOURISTE

Observer les lumières se déprendre au couchant,

2015-05-31 TOURISTE VACHE

M’émouvoir du veau aux côtés de la mère

2015-05-31 TOURISTE CIGOGNE

Accueillir la cigogne en escale au clocher

2015-05-31 TOURISTE NUAGES

Souhaiter douce nuit à Hélios s’effaçant

2015-05-31 TOURISTE EAU

Me désaltérer de l’eau fraîche à la fontaine

2015-05-31 TOURISTE LEZARDS

Batifoler avec les lézards mordus d’amour

J'aime 
 être touriste 
 dans mon autochtonie
 pour étreindre du regard 
 mon univers rapproché.

© Martine – 30 mai 2015 

 Écri’turbulence sur FB

Prochain épisode : 1er juin ¨Aujourd’hui que reste-t-il de.

Haut de page