2015-05-20 CONSIGNEAujourd'hui, j'ai pris soin de moi : je n'ai pas mangé de consigne. 

C’est une denrée qu’il nous arrive de consommer sans modération. Délibérément parfois. Inconsciemment souvent. Que voulez-vous ? On oublie ces consignes qui nous ont été inoculées dès notre tendre enfance, comme une sorte de vaccin censé nous protéger des impolitesses de la vie. À défaut de piqûres de rappel, certaines d’entre elles sont tombées dans les oubliettes, marquées injustement du sceau de l’obsolescence.

Alors, depuis ce matin, je veille à scrupuleusement à ne pas manger la consigne, même pas gobichoner ni grappiller. Abstinence totale. Eh bien, ce jeûne me convient parfaitement.

© Martine – 20 mai 2015 

 Écri’turbulence sur FB

Prochain épisode : 21 mai ¨ Aujourd’hui une photo qui vous touche.